Velvet Tonka , le Maroc Millénial

Dernier né de la collection BDK, Velvet Tonka propose un retour aux racines marocaines de David Benedek son fondateur en explorant un des aspects les plus marquants de l’hospitalité maghrébine : ses pâtisseries. Alexandra Carlin livre ici une composition à la fois niche et addictive, moderne et régressive, où la Fève Tonka sert mystiquement de lien entre le passé d’un homme et le présent de sa vie.

 

Dès les premières secondes, Velvet Tonka révèle la vérité de sa nature. Entière, l’ouverture donne à sentir une Fève Tonka gourmande, légère, blancherette et lactée ; sorte de dentelle de coumarine permise par l’utilisation de la Tonkalactone, une molécule captive de Symrise décuplant le potentiel gourmand de la fève tonka et la rendant plus addictive qu’elle ne l’est déjà.

Le thème se poursuit de tête en cœur où la Tonka révèle une facette de coumarine plus dense et tabacée soutenue par une Absolue de Vanille Bourbon légèrement animale, sorte de cuir végétal dont la note caractéristique de pruneau apporte ombre, corps et mâche à un irrésistible accord de Corne de Gazelle, principal protagoniste de cette œuvre.

D’une profonde délicatesse sans rien sacrifier à sa richesse, cette Corne bâtie un duo d’Amande et de Fleur d’Oranger est remarquablement proche de la pâtisserie qu’elle figure tout en évitant d’être écœurante. L’Amyris n’y est pas pour rien, ses accents de santal cèdré faisant le lien entre cœur gourmand et fond boisé tout en permettant de verticaliser un parfum jusque-là tout en rondeurs.

Alexandra Carlin montre encore son talent rare et qui lui est propre – de sculpter les poudres, de donner de l’épaisseur à des nuances de blanc, de faire exister en odeur la texture poudreuse et talquée du sucre glace qui illumine les lèvres et colle aux doigts.

Quelques notes supplémentaires viennent compléter l’image à la façon de touches de clair et de sombre. L’Absolue de Rose apporte un supplément de douceur à la façon d’un filtre soyeux appliqué sur une peau métissée par un soleil plombant tandis que le Tabac prolonge tout en la radicalisant la note de foin si caractéristique de la Tonka.

Quant aux bois ambrés, loin d’être désagréables, ils confèrent à Velvet Tonka sa fusance caractéristique et sa modernité espérée, transformant un thème commun à tout le XXème siècle -celui d’une amande réconfortante et héliotropée- en une création résolument ancrée dans son temps.

Fable minimaliste sur l’hier et l’aujourd’hui, Velvet Tonka est le concentré de poudre de soleil que l’on aime à porter les jours de pluie…

« Un vrai coup de cœur olfactif, où l’addiction laissée à même la peau a été retravaillée pour la transformer en une fragrance très sensuelle. » – David Benedek, fondateur.

www.bdkparfums.com

 

Click on the background to close