Les Intenses, Un Art de Vivre Signé Givenchy

Créateur visionnaire mais aussi modèle d’art de vivre à la française, Hubert de Givenchy était l’ambassadeur d’un lifestyle Couture unique. Une manière d’être distinctive que reflétaient à la perfection ses demeures, en particulier son hôtel particulier parisien de même que les salons de sa Maison de Couture avenue George V. Ce sont ces adresses qui ont inspiré la Collection Particulière De Givenchy: des parfums à la personnalité affirmée, conçus comme des portraits olfactifs de caractères gravitant dans l’univers du couturier.

 

Une porte dérobée, un escalier dans lequel on n’ose s’aventurer… L’Hôtel Particulier Givenchy recèle des lieux dissimulés qui contrastent avec les salons de réception brillamment illuminés. Ces recoins cachés, réservés aux seuls initiés, inspirent aujourd’hui trois nouveaux parfums profonds et énigmatiques : les Intenses de La Collection Particulière De Givenchy. Des fragrances sans compromis, toutes enveloppées dans un voile ténébreux de oud de Malaisie. «Un parfum captivant s’éclipse et réapparaît… sans que l’on s’y attende», pour reprendre les mots d’Hubert de Givenchy. Il suffit d’un sillage captivant pour se laisser entraîner vers les secrets les mieux gardés de l’Hôtel Particulier Givenchy.

 

NOCTAMBULE, LE BOUDOIR

Il flotte dans l’atmosphère un parfum terriblement attirant. Un jus dont l’élégance presque classique est twistée par un grain de folie… Noctambule rend hommage à la rose Centifolia de Grasse de manière passionnée, démesurée, débridée. Piquée par une pointe pure de baies roses, la fleur la plus emblématique de la parfumerie française apparaît dans toute sa richesse : ses notes les plus voluptueuses proviennent d’une infusion concentrée, tandis que ses facettes tendres sont apportées par un extrait de pétales. Ce puissant cœur de rose est magnifié par un accord boisé sombre mêlant l’essence de oud de Malaisie, puissant et balsamique, à la racine de papyrus aux notes profondes et énigmatiques. En fond, un soupçon de cumin laisse deviner une touche d’animalité qui finit de captiver les sens. Vaporisé avec L’Accord Particulier, Noctambule voit sa facette florale exacerbée: la rose de Grasse prend une profondeur insoupçonnée et sa sensualité est instantanément décuplée.

 

FOUDROYANT, L’APPARETEMENT SECRET

Au cœur de cette fragrance en clair-obscur, les notes chaudes et ambrées du baume de Tolu de Colombie rencontrent la vivacité aromatique et verte de l’essence de feuilles de cèdre du Canada. L’intensité chaleureuse de l’un, renforcée par les facettes cuirées de l’absolue de labdanum, contraste avec la fraîcheur vibrante de l’autre. Cette alliance inattendue sème d’autant plus le trouble qu’un souffle de oud de Malaisie aux facettes riches et boisées accentue son mystère. Associé à L’Accord Particulier, Foudroyant se révèle encore plus opulent, encore plus magnétique. Ombre ou lumière? Tout peut basculer en un instant.

 

ÉQUIVOQUE, LE CABINET PRIVE

Équivoque est une énigme, un paradoxe. Un jus insaisissable taillé pour des personnalités peu enclines à se dévoiler entièrement. Boisé, ambré, herbacé, épicé… Ce parfum déconcertant échappe à toutes les définitions. Ses deux ingrédients principaux sont presque antinomiques : le oud assam du Bangladesh apporte ses riches facettes boisées cuirées, profondes et enveloppantes, tandis que la cardamome du Guatemala laisse fuser sa fraîcheur épicée aux nuances citronnées. L’encens, le patchouli d’Indonésie et le vétiver d’Haïti forment un accord chaleureux, presque fumé, qui donne au oud le plus précieux du monde encore plus de puissance, tandis que les clous de girofle et le nagarmotha soulignent de leurs notes aromatiques la vivacité contrastée de la cardamome. Équivoque cultive l’art de l’ambiguïté pour dérouter les sens… Surtout lorsque son alliance avec L’Accord Particulier le rend si complexe, si facetté, qu’il est inutile de tenter de le déchiffrer.

 

Un signe esthétique distingue les Intenses au sein de la Collection Particulière De Givenchy: la couleur or. Sur le flacon de chacun des trois parfums, le nom mentionné sur l’étiquette adopte cette teinte symbole d’opulence; de même sur les étuis, les 4G apposés s’habillent d’or. Véritable invitation au mystère, le verre se pare exceptionnellement d’un dégradé de noir laqué laissant à peine entrevoir le jus. Un effet qui accentue l’impression d’intensité. Le capot magnétique du flacon reste personnalisable à volonté. La version or originelle, frappée des 4G, peut être remplacée par l’une des plaques existantes déjà proposées ou par l’une des deux nouvelles variantes spécialement développées pour le lancement des Intenses: or texturé façon granit ou or martelé. Des détails ornementaux à choisir sur mesure, dans le plus pur art de vivre à la française.

www.givenchybeauty.com

 

Click on the background to close