La Collection merveilleuse de la Maison Caron

La Maison CARON est née à Paris en 1904 d’une audace folle, de la rencontre explosive d’un parfumeur aussi talentueux que visionnaire et de sa muse, créatrice à l’intuition fabuleuse et femme d’affaires émancipée. Inclassable, mystérieux, révolutionnaire, leur duo incarne le refus de l’homogénéité des styles dont ils ont fait la signature des parfums. Aujourd’hui, s’écrit un nouveau chapitre sous l’impulsion d’un tandem de choc : Ariane de Rothschild et Jean Jacques. Réunis autour de la vision audacieuse et sans compromis d’un luxe généreux, ils reprennent avec passion l’écriture merveilleuse du patrimoine de la Maison.

 

Une vision à 360°. MERVEILLEUSE parce qu’elle embrasse plus d’un siècle d’histoire, réunissant les emblèmes du patrimoine aux côtés de nouvelles créations contemporaines inspirées par la richesse de l’héritage. MERVEILLEUSE parce qu’elle illustre la liberté totale avec laquelle les créateurs ont toujours travaillé : le parfumeur Maison selon CARON est un artiste total, affranchi des tendances. MERVEILLEUSE enfin parce qu’elle est le fruit d’une vision exigeante qui guide à chaque étape de la création. Depuis la sélection des plus belles et précieuses matières premières jusqu’à la conception d’une expérience client tout aussi exceptionnelle.

La Collection Merveilleuse, un flacon à la hauteur de son nom. Son ambition ? Créer un objet hors du commun. Il fallait un regard frais et un esprit vif pour penser loin des sentiers battus. Sa chance, c’est d’avoir pu compter sur Olivia de Rothschild, très impliquée dans le renouveau de la Maison CARON et notamment dans la conception du nouveau flacon. Passionnée de parfums (comme sa mère), Olivia a puisé dans son expérience personnelle un concept qui défie tous les archétypes. Elle a eu cette idée géniale, totalement hors de la boîte : créer un flacon empilable. De sa praticité à sa silhouette, tout dans le flacon « O » respire l’évidence. Sa forme ronde, clin d’œil au « O » coupé de CARON, évoque aussi le « O » d’Olivia. Sous son impulsion, le défi a été relevé, créer un flacon à la silhouette douce, généreuse et belle, à l’image de la Maison. Le flacon est bien plus qu’un contenant. C’est un emblème. Un objet pionnier incarnant l’esprit de rupture qui a inspiré toute la collection, conçue dès sa genèse comme un terrain de jeu pour tous les amoureux des belles fragrances.

CARON et l’éco-responsabilité. Au début des années 80, CARON était la première Maison de parfum dont les flacons pouvaient se ressourcer à la fontaine en boutique. Ni masculine, ni féminine… ou peut-être les deux à la fois, l’esthétique sobre en métal et en verre du flacon O est intemporelle. Et cela tombe bien, car il est pensé pour durer : sa pompe à vis le rend ressourçable à l’infini, en boutique ou bien chez soi à l’aide de nos recharges. L’écrin allie un papier issu d’une filière certifiée à une cale entièrement végétale. Décliné en 3 tailles du 30 ml au 100 ml, commun à toutes les fragrances disponibles en remplissage, le nouveau flacon est un objet aussi statutaire que pérenne.

CARON, un manifeste de liberté. Fil conducteur reliant hier, aujourd’hui et demain, celle-ci est le gage d’une indépendance devenue rare dans l’industrie. Une liberté qui s’incarne avant tout dans le choix de perpétuer un style olfactif émancipé de tous les diktats. Chez CARON, il y a un parfumeur exclusif, Jean Jacques. Dans le monde, les Maisons ayant le leur se comptent sur les doigts d’une main… Pour CARON, ce luxe est essentiel pour incarner leur créativité et donner corps à leur vision de la Haute Parfumerie. Le parfumeur Maison selon CARON est un artiste total, affranchi des tendances. Jean JACQUES a la chance de composer avec une palette d’ingrédients naturels exceptionnelle. Des essences rares, issues de filières responsables et maîtrisées, respectueuses de l’environnement et des populations, qu’il emploie avec générosité pour proposer des parfums authentiques, qui sentent réellement ce qu’ils revendiquent.

Qui dit CARON, dit dualité. Des univers qui se percutent peuvent produire une beauté infinie, débordante, généreuse, magnifiquement excessive. Les sillages signés CARON aiment provoquer la rencontre de deux matières premières venues d’univers opposés. Un « clash » d’ingrédients. Leurs frictions provoquent des étincelles de pure beauté.

CARON et la démesure. Le fondateur n’était pas du genre à rêver petit. Et c’est en assumant une certaine folie des grandeurs qu’il a fait entrer CARON dans la légende. Aujourd’hui encore, les parfums ne peuvent pas être imaginés autrement qu’opulents, débordants de belles matières premières, toujours dosées jusqu’à l’excès.

La liberté de choisir. Pourquoi devrions-nous nous contenter de la moitié des parfums qui existent ? Chez CARON, on questionne depuis toujours les stéréotypes de genre et ce n’est pas aujourd’hui que ça va changer. Au contraire. Dans une époque qui déconstruit volontiers les clichés d’hier, il paraît plus important que jamais de rappeler que les odeurs n’ont pas de genre. Et d’encourager, une fois encore, la liberté. Liberté du parfumeur Jean JACQUES d’aller au bout de ses idées, sans concessions, loin des archétypes de masculinité ou de féminité. Et liberté des clients de découvrir et de porter ce qu’ils veulent. Parce qu’un parfum, c’est avant tout une odeur, CARON a tout naturellement classé les parfums de La Collection Merveilleuse par famille olfactive.

Les fleurs précieuses. Fondée par un parfumeur fou de fleurs, la Maison CARON a fait de cette obsession une tradition, continuant à les mettre en scène dans des bouquets opulents, qui n’hésitent jamais à surdoser leurs ingrédients naturels sublimes. Rose, fleur d’oranger, tubéreuse, narcisse… Quand il s’agit de fleurs, ce n’est jamais too much.

Les ambrés sacrés. Ambrés, orientaux… qu’importe leur nom. Souvent synonymes de sillages puissants, ils comptent certains de nos plus grands succès. Pour tirer notre épingle du jeu, nous prenons souvent le parti d’associer de manière inédite des ingrédients traditionnels de la parfumerie à des notes très contemporaines. La preuve qu’on peut faire rimer éternité et modernité.

Les bois exquis. En 1911, le premier grand parfum boisé de la Maison osait une proportion indécente de santal : 17% de la formule! Une audace qui a fait date, puisque les parfums boisés CARON se caractérisent aujourd’hui encore par des surdoses d’ingrédients naturels parmi les plus luxueux. Quand on aime, on ne compte pas!

Les beaux tabacs. Sillage révolutionnaire lancé en 1919, Tabac Blond est entré dans la légende en transgressant tous les codes de son temps. Premier parfum à dominante cuir de l’histoire, il a été le point de départ d’une nouvelle famille olfactive. Aujourd’hui, CARON offre une descendance à ce bijou du patrimoine en sublimant les volutes cuirées du tabac dans des parfums très contemporains.

Les chyprés de Félicie. Avec leur composition en clair-obscur qui mêle traditionnellement un cœur floral lumineux à des notes boisées sombres, les chyprés constituent pour CARON un terrain de prédilection. Cette famille inspire aussi par son mélange unique de puissance et d’élégance : une main de fer dans un gant de velours, à l’image de la fondatrice des parfums CARON. Les chyprés, c’est chic!

Le dernier né, Muguet du Bonheur est un chypré floral fruité qui respire la joie de vivre ! Le muguet, fleur éphémère au parfum tendre et élégant épouse une poire juteuse et lumineuse. Entre cèdre, mousse et patchouli, son sillage évoque le chic inimitable des Parisiennes.

Toute la gamme est disponible dès maintenant sur www.parfumscaron.com
Ainsi que dans la boutique parisienne : 23, rue François 1er – 75008 Paris

 

 

 

Click on the background to close