Le Grand Tour de Diptyque

Partir à la découverte de l’ailleurs. Décaler sa vision. Regarder le monde avec curiosité. Voir loin et autrement. Ces différentes manières d’envisager le monde façonnent diptyque depuis sa création. À l’occasion de son soixantième anniversaire, la Maison les célèbre en autant d’initiatives originales : éditions limitées, éditions d’artistes, exposition d’art contemporain et pop-ups à l’international. Un programme exceptionnel.

 

La quatrième valeur de l’année est un point culminant. Elle tient en quelques mots : Le Grand Tour. Tout un art et tout un monde. Renouant avec la tradition du voyage initiatique, éducatif et artistique dont il emprunte le nom et qui voit, dès le XVIe siècle, la jeunesse éclairée parcourir l’Europe et faire l’expérience d’autres cultures, Le Grand Tour ouvre des horizons. Echo contemporain à l’histoire de diptyque et de son trio fondateur, il dit le goût du voyage, réel ou imaginaire, et de la découverte de l’autre qui caractérise la Maison, nourrit son regard, sa curiosité et son imaginaire et se retrouve dans ses fragrances et ses objets.

Avec Le Grand Tour, diptyque nous transporte, tous les sens en éveil, de l’Occident à l’Orient. Exclusive, cette collection met à l’honneur en les revisitant cinq grandes destinations d’inspiration de la Maison : Paris, Venise, Miliès, Kyoto et Byblos, autant de villes rêvées, imaginées ou appréciées des artistes voyageurs.

Soixante ans plus tard, chacune de ces escales d’élection s’incarne à nouveau dans une collection de créations parfumées en édition limitée, imaginées par les parfumeurs de la Maison.

 

Escale n°1 – Paris
Tout commence au kilomètre zéro à Paris, point de départ des routes de France situé sur le parvis de Notre-Dame — non loin du 34 boulevard Saint-Germain, berceau historique de diptyque — matérialisé au sol par une rose des vents qui existe toujours. Celle-ci orne l’ovale de la bougie 190g, conçue comme un hommage à la capitale. Couleur, senteur, design : tout ramène à Paris. Sa teinte vert-de-gris rappelle les stands des bouquinistes germanopratins. Son parfum élaboré par Olivia Giacobetti évoque celui d’une promenade le long des quais de Seine bordés de saules pleureurs, les odeurs du bois ciré des antiquaires, celles du pavé parisien et des pages de livres anciens. Inspiré d’un ancien présentoir à bougies diptyque, son couvercle en bois noir moulé, clin d’œil à l’histoire de la Maison, boucle ainsi la boucle de cette première escale olfactive, culturelle et historique.


Parfumeur: Olivia Giacobetti
Olfaction: Essence de myrrhe, accord livres anciens, accord bois ciré, accord pierre de paris

 

Escale n°2 – Venise
L’Odyssée sensible se poursuit en Italie, à Venise précisément, que les fondateurs visitèrent régulièrement, charmés par sa langueur mystérieuse et ses couleurs changeantes. En 2021, le voyage s’arrête sur une Venise verte : celle des jardins potagers de la lagune, du souffle méditerranéen et des odeurs végétales dans la fraîcheur du petit matin – parfum de terre mêlé à celui des poivrons, des tomates et des agrumes. Dans un coffret nomade, trois flacons format voyage de ce nouveau parfum vénitien travaillé par Cécile Matton attendent d’être emportés dans une pochette spécialement habillée d’un dessin tiré des archives de la Maison.

Parfumeur: Cécile Matton
Olfaction: Basilic, poivron vert, vétiver, tomate

 

Escale n°3 – Miliès
On vogue ensuite vers Miliès, en Grèce, sur le Mont Pélion, terre d’élection et lieu de villégiature des membres fondateurs de diptyque durant quatre ans. Le parfum mémorable des champs de figuiers bordés de cyprès qui laisse place à celui des immortelles sur le chemin qui mène à la mer, à 8 km de là… Un souvenir capturé par Olivier Pescheux dans un palet parfumé, gravé et niché dans un ovale en céramique aux couleurs blanches et bleues du bord de mer et des embruns, surmonté d’un jeu de perles en marbre et d’un pompon, inspirés par le folklore local et les colliers de Christiane Montadre. Ou un peu de Grèce à emporter chez soi pour embaumer et décorer les petits espaces de la maison.

Parfumeur: Olivier Pescheux
Olfaction: Immortelle absolue, ambroxan, accord bois de figuier, cyprès

 

Escale n°4 – Kyoto
À dix mille kilomètres plus à l’Est, une destination inconnue mais rêvée du trio fondateur, dont l’esthétique fut une source d’inspiration multiple de la Maison : le Japon et plus spécifiquement Kyoto, cité d’art et d’histoire, berceau de l’ikebana. Le voyage s’y arrête, rendant le songe possible, en reprenant les codes de cet art floral séculaire dans un parfum à l’équilibre subtil d’encens, de rose et de vétiver construit par Alexandra Carlin en écho au triptyque ciel, cœur et terre. Drapé selon la technique du Furoshiki d’un tissu imprimé du motif floral Sarayi, le flacon qui le renferme se teinte d’une couleur identique, entre le rose et le pourpre.

Parfumeur: Alexandra Carlin
Olfaction: Encens, rose turque, vétiver accord de betterave

 

Escale n°5 – Byblos
Clôturant ce périple, apparaît la ville antique et côtière de Byblos, plus vieux port du monde sur la route du voyage vers l’Orient qu’entreprirent Yves et Desmond dans les années 1960. Il émerge dans les effluves de café à la cardamome servi dans les souks ottomans, retravaillés pour l’occasion par Fabrice Pellegrin. Rappelant la fumée de ce breuvage typique, des volutes grises et sables habillent la bougie 300 g fabriquée selon la technique de la céramique des terres mêlées, qui rend chaque contenant unique. Sur chacun d’eux se détache, en relief, l’illustration de l’escale levantine : un paysage portuaire, les ruelles du marché de la ville.

Parfumeur: Fabrice Pellegrin
Olfaction: Café, cèdre atlas, muscs blancs, essence de cardamome

 

En explorant le monde et en cueillant ainsi ses trésors, Le Grand Tour convie aujourd’hui à un voyage culturel singulier, fidèle à l’esprit de la Maison et au regard esthète de ses créateurs fondateurs. À l’image des escales qu’elle célèbre, cette collection en édition limitée est aussi diversifiée que les produits qui la composent. Le trait commun à ces 5 créations : celui qui court sur chaque coffret, comme une carte en mouvement d’une escale à l’autre, les reliant symboliquement. Un grand périple.

www.diptyqueparis.com

 

 

 

Click on the background to close